© 2019 Dar Meso

La maison

Un peu d'histoire :

La maison a été construite entre 1887 et 1908 par un français, nommé Alain Fournials et originaire de Abresle, qui donna ce nom à la propriété. M. Fournials, fasciné par les jardins secrets d’Orient, il essaya de reproduire dans son jardin un verger à l’oriental. Il y planta 3 grenadiers de Gabes, un olivier, un néflier, un palmier et d’autres plantes luxuriantes du sud toujours présentes après plus 100 ans.

M. Fournials décéda en 1927 et la maison fut cédée à l’association religieuse Louise de Marillac dont la vocation était l’accompagnement de personnes âgées. Louise de Marillac ajouta à la maison une chapelle qui abritait un autel romain jusqu’en 1971 avant qu’il ne soit remis à l’église de Tunis.

En 1951, l’association de Louise de Marillac décida de quitter la Tunisie et la propriété fut cédée aux petites sœurs de Charles de Foucault. Le couvent fut alors dédié à la vie contemplative et communautaire. 11 sœurs y vécurent en autonomie grâce aux fruits et légumes issus du verger.

En 1970 le nombre de sœurs a été réduit à 4 en raison de nombreux décès. Elles décidèrent de faire comme leur Maitre de Foucault et partirent dans le désert, destination : El Faouar, un ermitage à vocation contemplative. Elles furent succédées dans le couvent par les sœurs de Saint-Joseph de l’apparition dont la tâche fut d’organiser un soutien scolaire au profit des élèves de primaires et secondaires. Des cours de soutien scolaire destinés aux des enfants du quartier sont toujours organisés gratuitement au sein de la bibliothèque accolée à la résidence.

La résidence comporte :

  • 2 cuisines ; une au rez-de-chaussée et ouverte sur le jardin et l'autre à l'étage, plus accessible aux résidents.

  • 3 salles d’eau

  • 6 chambres aux atmosphères différentes : style berbère, végétal, tunisien ou encore année 30

  • Une chapelle transformée en atelier

  • Un bureau/atelier a l’étage

  • 3 espaces communs : Salon oriental a l’étage, Salon Tunisien au rez-de-chaussée et un espace de lecture

Le jardin,avec son bananier, ses grenadiers centenaires et ses nombreux arbres fruitiers,offre un havre de paix au cœur de la capitale. Vous pourrez également vous isoler sur le toit plat qui donne une vue sur toute la médina.

Dar Meso met à disposition de chaque artiste une chambre avec des rangements et un espace de travail personnel ainsi qu’un espace de co-working au sein de l’atelier.

L’atelier est muni d’outils de base pour bricoler ainsi que d’outils spécifiques adaptés si besoin est…

Nous

 

Nous sommes un couple de trentenaires Belgo- Tunisien

Youssef Ettourjoumene :

Ingénieur en énergie originaire de Tunis, j' ai travaille pendant 10 ans sur un volet purement technique dans le domaine des énergies et actuellement facilitateur et conseiller en networking. J'aime bricoler, jardiner et vivre de choses simples et suis surtout fervent admirateur d'arts en général et de musique particulièrement. j'aime les échanges culturels et les débats et suis né pour être aux services des autres. cette résidence est la concrétisation de deux rêves en un seul projet, soutenir les artistes pour déguster les fruits de leur imagination après.

Florence Vieira :

Originaire du sud de Bruxelles et diplômée en techniques cinématographiques. J'ai découvert la Tunisie en 2010 alors que je travaillais comme assistante de production et réalisation sur un documentaire. Depuis j'ai multiplié les expériences dans ce pays et ailleurs ; journalisme, responsable de la communication et réalisation. Je travaille actuellement sur l'écriture d'un long-métrage de fiction. Je suis passionnée d'art en général, de voyage et de bricolage. Depuis mon adolescence je rêve d'un tel projet qui allierait simplicité, art et vie en communauté. J'ai finalement décidé de concrétiser ce projet en Tunisie afin de participer au développement de la vie culturelle du pays et de créer des ponts entre les cultures européennes, africaines et arabes.

Notre mission :

Notre mission est de promouvoir des artistes confirmés ou émergents en leur offrant un espace d’inspiration, de dépaysement, de production et d’échange culturel. L’artiste est autonome dans son travail, il vient chercher au sein de la Dar Meso un lieu de tranquillité et de changement afin de booster son travail et favoriser son innovation. Dar Meso lui offre des espaces de travail dans un environnement naturel, rustique et vivant au cœur de la ville. 

Nous travaillons en collaboration avec l'association Belge "Indignatus Production ASBL" qui aide les artistes à développer et donner vie a leurs projets.